Tennis elbow ? Fin de votre carrière

Tennis elbow ? Ce n’est pas la fin de votre carrière

a

Tennis elbow - Fin de votre carrière

Si vous êtes joueur de tennis assidu, vous avez certainement connu cette violente douleur dans le bras. Cela sonne le début d’une longue période douloureuse durant laquelle vous ne pouvez plus pratiquer votre sport favori.

Ce n’est pas facile de soigner le fameux Tennis elbow, mais heureusement que vos amis les huiles essentielles sont là pour vous aider. Recettes simples et efficaces garanties !

a

De quoi s’agit-il exactement que ce fameux Tennis elbow ou “coude du tennisman”.

Pour faire simple, il s’agit de la lésion la plus fréquente chez les joueurs de tennis. C’est, en fait, une tendinite des muscles extenseurs du poignet et des doigts. Ces muscles sont reliés au coude par une petite partie osseuse, “l’épicondyle”. D’où le nom d’épicondylite lorsque cette partie subit une inflammation.

Cette affection est due à un mauvais geste technique, principalement lors des revers en étendant le poignet. Au début, la douleur est surtout présente lors d’une partie mais, petit à petit, tout devient un enfer : serrer une main, déboucher une bouteille, ouvrir une porte…

Pour couronner le tout, il est difficile de soigner ce tennis elbow. Une vraie plaie en soi lorsque vous ne pouvez pas reposer votre bras suffisamment, car la cicatrice va être fragile et se déchirer à nouveau à chaque brusque remise en tension.

a

Tous les joueurs sont concernés par cette douleur musculaire du bras, amateurs ou professionnels.

Malheureusement dans certains cas, le traitement médical ne pourra pas soigner ce tennis elbow. Le sportif devra donc arrêter son sport préféré, ne pouvant plus tenir une raquette ou effectuer un revers sans douleur.

a

Les causes du Tennis Elbow sont nombreuses mais certaines vont favoriser son apparition :

– le changement de style de jeu

– le changement de cordage

– le changement de raquette

– la modification du grip

– le jeu avec des balles trop lourdes

– le changement de surface

– toutes autres contraintes supplémentaires, telles que le bricolage, la peinture, le jardinage

– une maladie récente ou la prise de certains médicaments

a

a

Alors comment vous soigner grâce aux huiles essentielles ?

a

Pour se soigner, il va falloir aider votre muscle à se reposer tout en diminuant la douleur que vous ressentez.

Il existe quelques exercices à faire et des recettes à base d’huiles essentielles

a

1- Auto-massage

Vous pouvez déjà commencer par un auto-massage des muscles endoloris. En effet, le point d’origine de la douleur est l’épicondyle mais vous ne souffrez pas qu’à cet endroit.

Vous avez mal sur toute la longueur des muscles provenant de cet emplacement à cause de contractures “protectrices” limitant les mouvements du coude et du poignet. Ce réflexe évite que vous empiriez les déchirures mais il n’est pas très efficace pour la guérison, car il augmente les tractions sur le tendon et les muscles, toujours en travail, vont s’épuiser et devenir rapidement douloureux.

a

2- Remède à base d’huiles essentielles

Préparez une grande quantité d’avance. Cela vous évitera de devoir faire le mélange à chaque fois.

Huile essentielle de Gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) : 90 gouttes

Huile végétale de Millepertuis (Hypericum perforatum) : 90 gouttes (ou 2,5mL)

Si vous préférez faire le mélange à chaque fois, déposez 5 gouttes de chaque (ou 1 demi-cuillère à café) sur la zone douloureuse. Massez légèrement, sans trop insister pour ne pas raviver la douleur, du poignet en remontant jusqu’au coude.

a

L’huile essentielle de Gaulthérie couchée est anti-inflammatoire et va chauffer légèrement le muscle, permettant de le décontracter.

L’huile végétale de Millepertuis aura cicatrisante et légèrement anti-inflammatoire.

Le sens du massage (poignet vers coude) va, en plus de détendre vos muscles, drainez les déchets produits par l’activité musculaire prolongée et favoriser leur élimination par le passage vers le coeur. Il se chargera de les envoyer vers le bon “éboueur”.

a

Si vous n’êtes pas trop sensible, vous pouvez faire 1 massage plus prononcé 1 fois par jour en appuyant bien sur les zones les plus dures pour faire céder les noeuds musculaires, les points de contracture.

Bien que douloureux, ces massages sont bénéfiques pour assouplir la cicatrice anarchique qui a commencé à s’installer.

a

A cette recette, vous pouvez également rajouter (si vous avez) 2 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora) + 5 gouttes d’huile végétale d’Arnica.

Cela permettra d’avoir une efficacité encore plus importante sur la guérison de votre tennis elbow grâce aux propriétés anti-inflammatoires de l’Eucalyptus et l’effet antiecchymose de l’Arnica.

a

Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes

Déconseillé aux enfants de moins de 6 ans

L’huile végétale de millepertuis est photosensibilisante. Ne pas l’appliquer avant une exposition au soleil.

a

3 – Reprendre le sport après un tennis elbow

Votre blessure au coude ne vous empêche pas de courir. C’est pourquoi il vaut mieux reprendre le sport en se basant sur un programme de préparation physique avec des footings, des sprints, des déplacements latéraux…

Avec vos bras, limitez vos activités à ce qui ne provoque pas de douleur. Souvent, vous pouvez vous entraîner au ping-pong pour conserver les bons réflexes.

Au fur et à mesure de l’amélioration, reprenez le coup droit et le revers à DEUX mains car les muscles extenseurs sont beaucoup moins sollicités.

a

Lors de la reprise, mettez un brassard sous le coude pour réduire les contraintes. Revoyez vos coups, votre technique, votre placement…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *