Les huiles essentielles, de quoi s’agit-il ?

Les huiles essentielles :

                          toux-seche-huile-essentielle-default-33796-0

Vous connaissez certainement les thés et les tisanes que nos grands-mères essayaient de vous faire boire lorsque vous étiez petit. Mais les huiles essentielles, de quoi s’agit-il ?

Vous en avez peut-être entendu parler (à moins de vivre reclus dans une grotte comme un ermite), mais pouvez-vous me dire exactement de quoi il s’agit ?

Peut-être pas.

Je vais vous donner une explication rapide : il s’agit de substances odorantes contenues dans les végétaux. Ces substances sont très volatiles et peuvent donc être extraites et concentrées.

Il existe plusieurs méthodes pour extraire ces substances, mais la plus courante sera celle utilisant de la vapeur d’eau :

La plante (ou seulement une partie de la plante) est placée dans de l’eau qui va être portée à ébullition. En s’évaporant, la vapeur d’eau va entraîner les composants volatils présents dans la plante que l’on appellera “essence”. Cette vapeur est recueillie et le mélange eau/essence dissocié. Voilà le travail pour obtenir une huile essentielle.

Pour plus de renseignements, regardez cet article précédemment publié qui vous détaille l’extraction des huiles essentielles : ICI

L’huile essentielle obtenue conserve donc toutes les propriétés de la plante. C’est similaire aux tisanes. On récupère certaines molécules de la plante que nous allons boire, ou appliquer sur la peau, et qui seront efficaces pour traiter certaines maladies. La différence réside dans le fait que les substances présentent dans les huiles essentielles sont très concentrées et seront agressives pour l’organisme ou la peau si elles sont utilisées tel qu’elle.

Mais cette concentration de principe actif rend les huiles essentielles également très efficaces. C’est pour cela que des effets sont visibles rapidement, contrairement à la phytothérapie en général, qui demande un long moment pour laisser apparaître une amélioration de son état.

Les huiles essentielles bénéficient d’un avantage comparé aux traitements médicamenteux classiques (ou chimiques). Puisqu’elles sont extraites directement de la plante, elles possèdent toutes leurs propriétés, comme je l’ai dit précédemment. En effet, de nombreux composants sont présents dans les huiles essentielles. Cette grande variété confère aux huiles essentielles de nombreuses indications. Elles pourront traiter, à différents dosages, plusieurs pathologies et c’est cette caractéristique qui les rend si attirantes.

Un autre avantage réside dans le fait que leurs propriétés puissent être exploitées de multiples manières : par voie orale, par voie cutanée, par voie pulmonaire (en les inhalant tout simplement) ou même en les utilisant comme bain de bouche.

Sachez également que les huiles essentielles sont connues depuis des temps immémoriaux bien qu’elles étaient considérées alors comme des produits d’une grande rareté à cause de leur difficulté d’obtention. Les scientifiques en ont trouvé des traces dans des tombeaux datant bien avant l’époque Egyptienne.

De plus, les huiles essentielles sont stables très longtemps pour peu qu’elles soient conservées d’une manière adéquate. Protégées du soleil dans des flacons hermétiquement scellés, leurs propriétés resteront actives de nombreuses années. Les études récentes préconisent une conservation de 5 ans, mais sachez que les archéologues les ont découvertes dans les tombes des pharaons. Leur odeur était cependant intacte, plus de 3000 ans après leur fabrication !

 

Utilisations :

Néanmoins, il faudra faire très attention lors de l’utilisation des huiles essentielles. La concentration en molécules actives induit également de nombreuses contre-indications.

Dans la majorité des cas, il ne faudra pas utiliser les huiles essentielles chez :

– Les femmes enceintes et allaitantes

– Les enfants de moins de 7 ans

– Les épileptiques

Il faudra aussi les diluer à chaque fois que vous voudrez les utiliser pour éviter les mauvaises surprises. Bien que certaines huiles essentielles puissent être utilisées pure, d’autres seront très caustiques autrement dit pourront attaquer la peau ou l’estomac. Mieux vaut faire preuve de prudence.

Utilisation par voie orale : Diluez l’huile essentielle dans du miel ou une huile de cuisson de préférence. De nombreux ouvrages préconisent également le sucre. Il fera, certes, un très bon support mais il ne diluera pas l’huile essentielle. Dès que vous utiliserez une huile essentielle caustique (huile essentielle de cannelle, origan pour ne citer que celles-là), elle ne va pas se priver de tourmenter votre estomac. Avec l’huile, elle sera beaucoup moins agressive.

Utilisation cutanée : Diluez l’huile essentielle dans une huile végétale. Il en existe de nombreuses en magasin bio ou en pharmacie. Peu importe celle que vous utilisez. Chacune possède ses propres propriétés.

Autres modes d’utilisation : Soyez également attentif aux contre-indications des huiles essentielles. En effet, toutes les huiles essentielles ne peuvent pas s’utiliser de toutes les manières possibles. Certaines seront irritantes si elles sont diffusées dans la pièce, d’autres trop caustiques pour les avaler…

Soyez bien conscients également qu’il s’agit de médicaments et que l’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine. Pour tout doute, consultez rapidement un professionnel de santé (pharmacien ou médecin) qui pourra vous répondre correctement.

De même lorsque vous vous soignez vous-même. Si les symptômes ne se dissipent pas sous 3-4 jours, consultez un professionnel de santé qui vous orientera vers un traitement plus adapté à votre cas ou qui complétera le traitement que vous prenez déjà.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *