Bien choisir ses huiles essentielles !

Lorsque vous achetez des huiles essentielles, vous n’avez pas forcément la possibilité de les sentir ou de les tester sur votre peau. Il faut faire confiance au vendeur mais, en général, vous n’avez pas vraiment le choix. C’est soit le laboratoire référencé dans votre magasin, soit… rien !

Alors voici comment faire votre choix dans tous les laboratoires qui se concurrencent pour promettre de merveilleuses remises à leurs revendeurs pour prôner en tête de gondole, sans être pour autant garantir la pureté que vous recherchez.

 

Voici quelques critères à vérifier et quelques questions à poser pour pouvoir faire votre choix :

 

– LA question : Bio ou pas bio ?

La fameuse question à laquelle j’ai systématiquement droit lors de mes ateliers ou conférences et qui me fait toujours sourire. Parfois, j’aime donner une réponse totalement évasive « Ca dépend ! », mais il s’agit surtout d’une question qui n’a pas lieu d’être.

Qu’est-ce qu’une HE bio ? Il s’agit d’une HE (huiles essentielles) provenant d’une plante qui a été cultivée en répondant à certains critères pour recevoir le label bio. En gros, le principal critère correspond à la présence de pesticides.

Beaucoup de problèmes de santé publique ont évoqué la présence des pesticides dans l’eau de certaines régions. Les pesticides sont présents dans l’eau… et ne se diluent pas dans les « textures » type huile !

Grâce au procédé de fabrication des HE, il n’y aura AUCUN pesticide présent (ou extrêmement rare) dans le produit final.

Le label bio, pour moi, n’apporte donc rien de plus à la qualité des HE. Surtout que certaines HE bio peuvent se révéler moins qualitatives que d’autres qui n’ont pas de label bio.

Autre point, le label se paye et certains petits producteurs fabriquent des HE qui répondent à tous les critères du label bio mais ne peuvent pas payer le label.

 

– Pureté :

Un critère important concerne la pureté des HE présentent dans le flacon que vous achetez. Pour répondre à ce critère, il faudra faire des recherches en amont car vous ne pouvez pas sentir les HE et les revendeurs font une confiance aveugle sur la pureté que « vendent » les laboratoires (et je sais de quoi je parle étant confronté à ce problème dans mon travail de pharmacien).

La pureté peut se « sentir ». Avec votre nez, vous avez certainement constaté des différences entre les laboratoires. Chez certaines marques, vous sentez à peine l’HE, chez d’autres, c’est comme si vous aviez la plante devant vous…

Mais pour aller plus loin, il faut savoir quels tests sont réalisés par le laboratoire producteur pour vérifier la pureté des HE.

Le prix peut fluctuer selon ce critère et malheureusement, vous pouvez en subir les conséquences. Le problème le plus courant provient des HE de Pin sylvestre qui sont fréquemment « coupées » avec de la térébenthine (produit ménager) qui est moins chère mais plus dangereuse. Le problème est que les 2 composants ont quasiment la même odeur et sont difficilement identifiables.

C’est pour cela qu’il faut savoir les tests réaliser et les demander au laboratoire.

S’il rechigne à vous les donner, méfiez-vous !

Souvent, vous allez retrouver des chromatographies. Il s’agit d’un test basique qui permet de séparer les molécules sur un papier en fonction de leur poids. Si vous n’êtes pas chimiste, ne vous lancez pas dans l’analyse des résultats, normalement, il y a un compte-rendu qui est délivré avec le graphique.

– Distillation :

95% des HE sont fabriquées grâce au procédé de la distillation, mais toutes les distillations ne sont pas les mêmes et n’ont pas les mêmes coûts pour les laboratoires.

Le principe, pour ceux qui ne le connaîtraient pas, réside dans le fait de faire chauffer de l’eau. Cette vapeur d’eau traverse une plante et entraîne les molécules aromatiques (ou odorantes et thérapeutiques) avant de faire refroidir le mélange pour récupérer l’HE.

Or les HE se dénaturent avec la chaleur. Chaque HE possède une température spécifique à laquelle elle perdra toute efficacité thérapeutique.

Est-ce que les laboratoires respectent bien cette température d’ébullition ? Plus la température sera faible ou inférieure au point de « dénaturation » et plus l’HE sera de meilleure qualité thérapeutique

Combien de temps dure la distillation ? Plus une distillation sera longue et plus l’HE sera concentrée car riche en molécules aromatiques mais le coût est très largement supérieur. Voilà pourquoi certains laboratoires font l’impasse sur ce point.

Pour comprendre l’importance de la distillation, je vais prendre l’analogie du riz pour vous faire comprendre. Lorsque vous lavez du riz, si vous le rincez 1 seule fois, l’eau sera trouble. Mais si vous le lavez 3 ou 4 fois, tout l’amidon finira par être emporté avec l’eau et elle sera de moins en moins trouble.

 

Avec ces 3 critères, vous pourrez déjà choisir convenablement de bonnes HE. Certes, il faudra peut-être en essayer quelques-uns avant d’être satisfait au niveau olfactif, mais le reste des analyses sera là pour vous aiguiller si vous êtes prêt(e) à faire quelques recherches en amont de votre achat.

 

 

Vous avez sûrement remarqué qu’en plus de mes produits « sur-mesure », je proposais des HE basiques ainsi que divers produits du laboratoire DoTerra. Pourquoi avoir noué ce partenariat ?

Tout simplement à cause des critères précédents et même plus…

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un laboratoire français, je n’ai trouvé aucun laboratoire qui puisse soutenir la comparaison.

– Pas de label bio car il n’en existe pas au niveau international mais une qualité largement SUPERIEURE !

– Près de 10 tests réalisés pour s’assurer une pureté au top de chaque lot d’HE. Si la moindre impureté est détectée, le lot ENTIER est détruit. Les HE ont possèdent le label CPTG (certified Pure Therapeutic Grade), l’équivalent du bio en mieux.

– Une distillation lente qui conserve toutes les propriétés olfactives et thérapeutiques de la plante. Un vrai bonheur pour le nez dès que vous ouvrez le bouchon. De plus, je constate avec bonheur que j’ai besoin d’environ 3 fois moins d’HE pour avoir le même effet thérapeutique que celui obtenu par d’autres HE.

– Une récolte équitable : les plantes sont recueillies dans leur milieu naturel, à la main, par des cueilleurs locaux. Cela contribue à faire vivre l’économie de régions pauvres.

– Et la touche supplémentaire qui me fait craquer : la participation à des dizaines de projets de charité à travers le monde. Mes achats contribuent à améliorer MA vie et celles de personnes dans le besoin.

– Le laboratoire propose un système avantageux de commande (25% de réduction pour les clients réguliers)

Pour en savoir plus, contactez-moi simplement

Leave a Reply

Your email address will not be published.