Soigner les bronchites

Bon retour parmi nous. Avez-vous pris le temps de regarder mes dernières vidéos sur YouTube ? Allez-y pour avoir encore plus de conseils santé, tout en vous amusant : Cliquez ici pour découvrir les dernières nouveautés

Soigner les bronchites

a

Toux avec expectorations, fatigue, hiver ?

Il y a de fortes chances que vous ayez une bronchite, comme le disent les médecins.

De quoi s’agit-il exactement ? Est-ce grave ? Comment la soigner ?

Autant de questions auxquelles je vais répondre tout de suite après vous avoir expliqué pourquoi vous l’avez attrapé. Qu’elle soit aigüe ou chronique, je vais tout vous dire pour la soigner ou diminuer son impact le plus rapidement possible grâce aux huiles essentielles.

a

a

Une bronchite aigüe est souvent la prolongation d’un rhume qui n’a pas été correctement soigné. Elles peuvent être provoquées par de nombreux pathogènes. Très souvent, il s’agira de virus et, parfois, de bactéries.

Ces indésirables vont découvrir un milieu de vie particulièrement agréable (les bronches) et s’y installer. Cela va entraîner une réaction de l’organisme qui cherche à s’en débarrasser.

Cette lutte de territoire provoquera une inflammation des bronches avec production d’une quantité plus importante que la normale de mucus. C’est pourquoi la toux, même si elle fût sèche au début, deviendra rapidement grasse avec des expectorations. Cela pour permettre à votre corps d’évacuer les pathogènes qui ne sont pas à leur place.

Si les glaires sont colorées, cela veut dire que l’infection est assez importante.

Si elles sont claires ou transparentes, cela peut vouloir dire que c’est le début de la bronchite ou, au contraire, que c’est la fin de l’infection, signifiant que vous vous rétablirez sous peu.

Le plus important est d’évacuer ce mucus pour qu’il ne stagne pas dans les poumons parce qu’il y aura de nombreuses complications. La moindre sera de ne pas guérir puisque les virus pourront se multiplier sans risques dans un mucus très agréable, qui leur tiendra lieu d’habitation.

a

Concernant les bronchites chroniques, elles sont principalement dues au tabac ou à des allergies intenses. Le traitement ne permettra pas de guérir, mais limitera les symptômes.

a

Le plus chic pour les bronchites, c’est de s’en départir. Aussi le traitement respectera ce jeu de mots.

Il faut aider l’organisme à lutter contre les virus, ou les bactéries, qui veulent s’installer. Il va donc y avoir 2 huiles essentielles qui vont aider le travail naturel du corps, pour accélérer la guérison.

Ces 2 huiles essentielles vont évacuer le mucus pour qu’il ne reste pas dans les bronches et ne pas laisser l’opportunité aux virus, ou aux bactéries, de se multiplier trop vite.

a

Les 2 huiles essentielles auront des propriétés antibactériennes et le mélange pourra se prendre par voie orale ou par inhalation.

Il s’agit de l’Eucalyptus globuleux (Eucalyptus globulus) et de l’Origan (Origanum compactum).

Les 2 huiles essentielles pourront s’utiliser en même temps ou pas. Dans tous les cas, si vous ne devez en utiliser qu’1 seule, il s’agira sans aucun doute de l’Eucalyptus globuleux.

Je précise bien Eucalyptus globuleux et non le radié qui agira beaucoup plus haut dans la voie respiratoire. Le Globuleux aura une action au fond des bronches pour bien vous soigner.

L’Eucalyptus globuleux va dégager les voies respiratoires et désinfectera légèrement.

L’Origan, quant à lui, aura une efficacité antimicrobienne importante.

C’est pour cela que l’association sera plus efficace, si vous le pouvez, jusqu’à 3 fois par jour pour les états les plus avancés. Pour le dosage, demandez conseil à un professionnel de santé selon vos antécédents. Vous pouvez également vous reporter à la vidéo pour avoir une idée des dosages.

a

Néanmoins, pour les plus courageux qui voudront prendre le traitement par voie orale, soyez informé que le goût de l’Origan est très désagréable. Assurez-vous de bien être préparé !

En partant pour 1 semaine de traitement et en serrant les dents un petit peu, ça passera très vite…

a

Si vous préférez les inhalations, mettez 4 gouttes de chaque dans un bol d’eau chaude ou dans un inhalateur tout prêt. Faites de grandes respirations matin et soir.

Attention avec les inhalations ! Il ne faut pas sortir à l’extérieur pendant au moins 30 min, après en avoir fait. Le chaud de l’inhalation va dilater les vaisseaux du nez et, lorsque vous allez sortir au froid, le choc thermique va permettre à tous les microbes de passer beaucoup plus facilement. De plus, vous pouvez avoir quelques douleurs au niveau du nez.

Donc restez vraiment à l’intérieur pendant 30 min minimum, si vous faites des inhalations.

a

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *