Remerciements

Merci de votre confiance !

 

Nous vous avons envoyé par mail le guide “10 conseils indispensables pour bien utiliser les huiles essentielles” que vous avez demandé.

Vous allez le recevoir dans quelques minutes. Si vous ne voyez pas cet email apparaître dans votre boîte de réception, vérifiez qu’il ne s’est pas retrouvé dans vos spams.

 

 

En attendant, voici un bonus gratuit en cadeau pour vous remercier de vous être inscrit. Il s’agit de trois conseils pour avoir une vie plus saine et pleine de vitalité.

 

 

 

Premier conseil :

fruits-et-legumes1

Mangez des fruits et des légumes tous les jours. Les recommandations pour la santé disent 5 par jour, un peu plus ou un peu moins peut tout autant être convenable. Il faut cependant essayer d’en consommer le plus souvent possible car ils contiennent plus de vitamines que toutes les barres sucrées ou gâteaux que vous pouvez trouver par ailleurs.

Néanmoins évitez une consommation excessive d’agrumes. Chez certaines personnes, qui ne les transforment pas bien, elles peuvent entraîner une acidité excessive dans l’organisme, se traduisant par :

– une perturbation du sommeil

– une fatigue matinale intense

– une constipation plus ou moins chronique

– des reflux gastro-oesophagiens

– des douleurs articulaires ou musculaires

– une déminéralisation et de l’ostéoporose

Je ne dis pas que l’acidité est seule responsable de ces pathologies, mais qu’elle peut y participer ou les aggraver. Si vous souffrez de l’une d’entre-elles, faites le tour de vos habitudes alimentaires et voyez si vous ne pouvez pas diminuer la quantité d’agrumes que vous mangez.

Préférez plutôt des fruits doux tels que les pommes ou les bananes.

 

> Si vous voulez en savoir plus pour retrouver Forme et Vitalité dans votre vie, cliquez ici

 

 

Deuxième conseil :

agissez-tous-les-jours-pour-vos-rc3aaves

Faites chaque jour, ou le plus souvent possible, une petite action que vous n’avez jamais faites ou qui vous fait peur.

C’est valable pour l’aromathérapie, mais également pour tous les autres domaines de votre vie.

Personne ne s’est jamais soigné en lisant seulement des livres. Il faut les appliquer.

En ce qui concerne les huiles essentielles, faites des mélanges. S’ils ne marchent pas, refaites encore et encore. La meilleure manière de progresser n’est pas d’attendre de faire parfaitement la première fois. Au contraire, il faut apprendre à faire des erreurs pour pouvoir corriger le tir la fois d’après. Et ainsi de suite jusqu’à ce que vous sachiez les utiliser parfaitement.

Donc entraînez-vous à faire des mélanges. Allez discuter avec des personnes compétentes dans le domaine, posez des questions…

Agissez et apprenez ! C’est la clé pour avancer dans tout ce que vous entreprendrez et pour devenir de plus en plus expérimenté dans l’utilisation des huiles essentielles.

 

 

 

Troisième conseil :

TEMPETE-DANS-UN-VERRE-D-EAU

Finalement, je vais vous partager le fin mot de l’histoire : pourquoi il vaut mieux éviter de boire durant les repas.

Notre estomac digère les aliments en produisant de l’acide (acide chlorhydrique, le même que celui qui fait fondre les clous !!!). Pour que tout fonctionne parfaitement, il doit rester dans ce milieu très acide. Ensuite, en passant dans les intestins, les aliments vont rencontrer un milieu basique. Grâce à lui, les molécules permettant l’absorption de tous les nutriments pourront agir au mieux de leurs capacités.

Si cet enchaînement est respecté, la digestion se fait bien et elle s’accomplit rapidement.

Si vous buvez de l’eau durant le repas, elle va atterrir dans l’estomac et y rester durant tout le travail de celui-ci. Hors, l’eau qui est neutre (ni trop acide, ni trop basique) va modifier l’environnement de l’estomac. En y restant, elle va augmenter le pH, le rendant moins acide. Qui dit moins d’acidité, dit travail moins bien effectué et donc travail plus lent.

En buvant pendant les repas, vous allez prolonger considérablement la digestion des aliments que vous avez mangé. Etant donné que celle-ci consomme beaucoup d’énergie, vous serez fatigué plus longtemps après le repas : soit vous aurez un gros coup de barre, qui va se prolonger, après le déjeuner ; soit vous aurez un sommeil moins réparateur durant la nuit.

De plus, voyant que l’estomac ne peut pas faire son travail correctement, le corps va chercher à y remédier. Cela peut se traduire par une augmentation de la quantité d’acide chlorhydrique produit, d’où d’importants reflux gastro-oesophagiens ou des douleurs fulgurantes à l’estomac.

Buvez avant les repas ou longtemps après. Vous vous reposerez beaucoup mieux durant la nuit et vous diminuerez vos chances d’avoir des brûlures d’estomac.

 

> Si vous voulez retrouver une Forme et une Vitalité éclatante dans votre vie, cliquez ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *