Plantain, ou comment lutter contre les douleurs – Usage externe – 2/3

Transcription de la vidéo (vidéo en fin d’article) :

                                                plantain moyen ( plantago media )

Parlons aujourd’hui des merveilleux usages thérapeutiques du plantain grâce à ses usages externes.

Faisons d’abord une pause pour un petit laïus qui va devenir récurrent. Je vous préviens que toutes les informations que je vous donne, tant les indications thérapeutiques que les doses énoncées, sont à titre purement indicatif. N’utiliser aucune préparation sans l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien. Si vous avez le moindre doute, sur votre état ou sur les informations que je vous donne, référez-vous à un professionnel de santé.

– Anti-inflammatoire :

* L’activité anti-inflammatoire des feuilles est perceptible contre les piqûres d’insectes. Pour la tester et prouver la véracité de mes affirmations, j’étais prêt à me sacrifier et à mettre une main dans les orties.  Finalement, une de mes patientes m’a congratulé en vantant la formule que je lui avais donnée. Il suffit de broyer ou de mâcher des feuilles, puis de les appliquer sur la piqûre. La douleur s’envolera et ira peut-être courir après le moustique qui vous a piqué !

* Il est également possible d’utiliser les racines pour concocter des cataplasmes anti-inflammatoires.

* Soulager la douleur va être la deuxième propriété de la plante. Pour cela, plongez des feuilles dans de l’eau chaude pendant quelques minutes (2 à 3 minutes) et appliquez-les directement sur la zone douloureuse pour un soulagement assez rapide.

* Vous pouvez également l’utiliser pour relaxer vos pieds après une longue marche. Pour cela, broyez encore des feuilles dans du vinaigre. Pauvres petites  feuilles ! Placez alors la préparation sous la plante de vos pieds. Vous serez alors d’attaque pour refaire un tour à pied, ou presque en tout cas.

* Un collyre à base de plantain soulagera aussi les inflammations des paupières. Par contre, surtout n’utilisez pas le plantain pour cette indication. Laissez votre pharmacien vous donner ce qu’il vous faut. Il existe déjà de nombreux collyres à base de plantain pour calmer les irritations des yeux. Mais, je vous en prie, ne préparez pas vos collyres seul. Vos yeux sont fragiles, préservez-les.

– Mal de ventre :

Le plantain s’emploiera également pour calmer les maux de ventre. Il suffit de positionner du suc tiède de feuilles sur le ventre.

– Mal de dents :

Dans les campagnes, un tampon formé à base de racines broyées est utilisé pour traiter le mal de dents. Par contre, je vous avoue que l’efficacité de ce remède n’est pas garantie.

– Brûlures :

Finalement, lorsque vous vous êtes brûlé, préparez une mixture composée de feuilles de plantain et de blanc d’oeuf. Etalez la préparation sur les zones à traiter, et vous pourrez constater un effet merveilleux.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *