Se soigner avec l’églantier – Usage externe

Transcription écrite de la vidéo (vidéo en fin d’article) :

Bonjour à tous.

Je suis Philippe Stivanin et je suis heureux de vous retrouver dans cette nouvelle vidéo.

Alors, avez-vous trouvé de quoi nous allons parler aujourd’hui ? Mes indices vous ont-ils aidé ?

Je l’espère car nous allons parler de l’Eglantier, ou du rosier sauvage.

                                FruitsÉglantier

Comme je vous l’avais indiqué, ses fruits sont si durs que la préparation de sa confiture, très longue, est souvent laissée à nos grands-mères. De plus, nos parents et nos grands-parents se servaient des poils présents à l’intérieur des “fruits” pour faire des batailles. En effet, les poils irritants sont communément appelés “poil à gratter” dans les campagnes.

Mais savez-vous qu’outre son usage précédant horripilant ainsi que ses confitures, cette plante est aussi très bonne pour la santé. Retombée dans l’oubli récemment, je souhaite vous transmettre tous ses bienfaits. Ouvrez bien les oreilles et préparez les paniers pour les récoltes.

Comme toujours, petite mise en garde avant de commencer :

Je vous préviens que toutes les informations que je vous donnerai ; tant les indications thérapeutiques que les doses énoncées ; ne seront là qu’à titre purement indicatif. N’utiliser aucune préparation sans l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien. Si vous avez le moindre doute, sur votre état ou sur les informations que je vous délivre, référez-vous à un professionnel de santé.

Maintenant, nous pouvons attaquer la partie intéressante : les usages du rosier sauvage. En tant que grand gourmand, j’aimerais commencer tout de suite par les confitures et les recettes délicieuses qui peuvent être préparées grâce aux fruits, mais raisonnons-nous un peu et soyons respectueux du plan, sinon il ne sera pas content. Donc commençons par les propriétés utilisables par voie externe.

– Anti-inflammatoire :

* Les fleurs ont une bonne activité anti-inflammatoire. Alors ce ne sera pas pour vous soigner votre torticolis mais plutôt pour des traitements plus légers. En effet, les pétales de ce rosier, comme tous les pétales des roses vont servir à préparer l’eau de rose. Pour préparer la vôtre, il suffit de placer 5 à 10g de pétales dans 1/4L d’eau bouillante et laisser infuser 10min. Avec cette préparation, finit l’ado rebelle qui se triture ses boutons devant la glace. Un effet ne sera visible qu’avec un nettoyage quotidien du visage grâce à la solution obtenue.

* En cas d’inflammation des paupières ou de problèmes récurrents aux yeux, lavez-vous les yeux tous les jours avec de l’eau de rose. Faites macérer 1 poignée de pétales de fleurs dans un verre d’eau. Le lendemain, pressez les pétales et filtrez. Vous avez une eau de rose toute prête. Je le fais tous les jours et mes yeux ne s’en portent que mieux. Il va s’en dire que l’effet est toutefois limité. Si votre paupière a doublé de volume, optez tout de même pour d’autres traitements plus radicaux.

– Cicatrisant :

* La deuxième utilisation de l’églantier sera en tant que cicatrisant.

Lavez les petites plaies avec la préparation suivante : 50g de feuilles dans 1L d’eau bouillante, laissez infuser 10min et lavez abondamment.

* Ensuite, les fleurs en boutons et les feuilles, bien séchées à l’ombre, peuvent s’appliquer sur les plaies désinfectées pour aider à la cicatrisation.

* Finalement, vous pouvez également utiliser les fruits comme masque antirides. Ramassez les cynorhodons, ouvrez-les, enlevez les poils et lavez-les avec soins. Mixez les fruits obtenus jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Appliquez-la directement sur le visage en masque pour atténuer les rides et lisser la peau.

– Revitalisant :

* Pour finir cette vidéo, voici la recette pour vous préparer un agréable bain revigorant. Mettez 50g de cynorhodons que vous faites infuser dans une casserole d’eau chaude pendant 15min. Laissez refroidir, filtrez et ajoutez l’eau à votre bain. Outre la délicieuse odeur, sentez votre corps fatigué reprendre vie pendant ces quelques instants de bonheur.

Pour ceux qui n’ont pas de baignoire, je vous laisse imaginer ce que vous ratez…

 

Je conclurais cette vidéo, pour ne pas surcharger la suivante, avec les précautions d’emploi de cette plante. Allez-y allègrement. Il n’y absolument aucun risque connu.

Je ponctuerais pour les femmes enceintes, il vaudrait mieux utiliser les fruits avec modération tout de même, mais uniquement par précaution.

 

Merci d’avoir suivi cette vidéo. Si elle vous a plu, partagez-la et faites la connaître.

Je vous rappelle que tout le texte avec les indications est disponible juste en dessous de la vidéo sur mon site internet. Et n’oubliez pas de me laisser un commentaire pour que je puisse toujours améliorer la qualité des informations que je vous partage.

Encore merci et à très bientôt pour enfin apprendre à faire de délicieuses confitures d’églantier.

Bye.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *