A quoi servent les huiles essentielles ?

Bon retour parmi nous. Avez-vous pris le temps de regarder mes dernières vidéos sur YouTube ? Allez-y pour avoir encore plus de conseils santé, tout en vous amusant : Cliquez ici pour découvrir les dernières nouveautés

                         huiles-essentielles

La réflexion que j’entend le plus souvent est : “les huiles essentielles ne traiteront jamais ce que j’ai. Ce n’est pas efficace, ça ne servira à rien.”

Alors je vous dis : NON, NON et NON !

Nous l’avons déjà vu ensemble, les huiles essentielles sont très efficaces pour de nombreuses pathologies.

Je vais vous faire un parallèle entre l’allopathie (qui désigne la médecine classique d’occident) et l’aromathérapie. Dans la vidéo en fin d’article, il y aura de nombreux compléments d’informations.

Bien qu’au sens strict, le mot allopathie désigne tout médicament contenant des substances actives (donc les huiles essentielles y compris), je vais garder le sens obtenu par la vulgarisation scientifique : c’est-à-dire que je désignerai par allopathie tout médicament produit à partir de composés chimiques soit la majorité des médicaments vendus en pharmacie.

               Vous n’êtes pas sans savoir que l’allopathie traite essentiellement les symptômes de chaque pathologie. Le corps est traité “compartiment” par “compartiment”. Vous avez mal à la jambe, on vous traite la jambe. Vous avez mal à la tête, on vous traite la tête. Le corps n’est pas vu dans son ensemble, ce qui engendre souvent des rechutes dans certaines pathologies. Une fois qu’une foulure est installée, il faut toujours y faire attention. Les crèmes anti-inflammatoires seules ne suffiront pas à la traiter. De même pour les rhumes, les médicaments vendus masquent uniquement les symptômes en attendant que le corps arrivent à endiguer la maladie seul.

Nous sommes néanmoins devant un autre problème. Certes, l’allopathie traite les pathologies en soignant les symptômes, mais la molécule active est très ciblée. Ceci entraînant cela, cette délimitation d’efficacité va provoquer des déséquilibres ailleurs dans le corps, les fameux effets indésirables, et la liste est longue, comme vous pouvez le voir sur les notices de médicaments.

               L’aromathérapie, elle, va permettre de traiter les symptômes mais EGALEMENT les causes des pathologies, en amont. Les huiles essentielles contiennent tous les composés contenus dans la plante ce qui amènera un traitement global. Aucune accoutumance ne se formera, contrairement à l’allopathie. Je parle bien entendu surtout des somnifères, mais également d’anti-douleurs… De plus, peu d’effets indésirables se manifesteront. D’autre part, les huiles essentielles n’affaibliront pas le corps au contraire des antibiotiques. Ce sont des médicaments fabuleux mais malheureusement ils ne font pas la distinction entre mauvaise bactérie et bonne bactérie. En prenant des antibiotiques, vous détruisez également votre flore “résidente” qui vous protège contre les agressions extérieures. C’est pour cela que lorsque vous commencez l’hiver avec des antibiotiques, vous enchaînez très souvent les petites maladies jusqu’aux beaux jours.

De surcroît les huiles essentielles sont agréables à utiliser parce que la majorité possèdent des odeurs séduisantes, surtout pour les enfants.

 

Voilà pour la comparaison rapide. Donc oui, les huiles essentielles peuvent traiter de nombreux problèmes toutefois il convient de ne pas les utiliser au hasard. Chaque huile essentielle va pouvoir traiter un ou plusieurs problèmes, il faudra donc choisir celle qui correspond à la pathologie que vous souhaitez traiter. Dans mes prochains articles, je vous détaillerais les huiles essentielles et les doses pour traiter différentes pathologies pour vous et vos enfants.

Cependant, pour les enfants est-ce que toutes les huiles essentielles conviennent ? Non, évidemment. Néanmoins je vais vous donner une liste non exhaustive d’huiles essentielles  que vous pourrez utiliser “sans risque”, si vous respectez la posologie. C’est toujours le même refrain.

Vous pourrez employer : Camomille, Hélichryse italienne, Géranium, Lavande, Marjolaine, Mandarine…

 

Pour finir, je vous donne quelques exemples pour vous montrer que chaque huile essentielle  aura un domaine d’action propre, même si plusieurs huiles essentielles pourront avoir une activité identique.

L’huile essentielle de Tea-tree va avoir une très bonne activité anti-infectieuse et anti-mycosique. Elle va se rapprocher de l’huile essentielle de Cannelle qui aura également une forte propriété anti-infectieuse.

L’huile essentielle de Lavande sera, quant à elle, plus cicatrisante et répulsive sur les poux.

Le Pin permettra une désinfection atmosphérique efficace et durable durant l’hiver…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *